Zoom sur le métier d’architecte : missions et enjeux

par | Mar 28, 2024 | Architecte

Le métier d’architecte est à la fois complexe et passionnant. Il requiert des compétences créatives, techniques et relationnelles pour mener à bien les projets qui lui sont confiés. Qu’il s’agisse de construction, de réhabilitation ou d’adaptation de bâtiments, l’architecte joue un rôle essentiel dans la conception et la réalisation d’espaces harmonieux et respectueux de leur environnement. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les différents aspects du travail d’un architecte.

Les principales missions de l’architecte

L’architecte intervient à différentes étapes d’un projet immobilier, depuis sa conception jusqu’à sa réalisation.

La phase de conception

Dans un premier temps, l’architecte doit comprendre les besoins du client pour élaborer, avec lui, un programme adapté. Il prend en compte plusieurs critères tels que les contraintes budgétaires, les attentes en termes d’esthétique et de fonctionnalité, ainsi que les réglementations locales en matière d’urbanisme et de construction.

Ensuite, l’architecte développe son concept à travers des esquisses, des plans et des maquettes numériques ou physiques. Ce travail de création nécessite une profonde connaissance des matériaux, des techniques de construction et des tendances architecturales.

La réalisation du projet

Une fois que le client a validé la proposition de l’architecte, ce dernier se charge de transformer son concept en un projet concret et réalisable. Il peut être amené à coordonner des études techniques (structure, fluides, acoustique) assurées par d’autres professionnels, notamment les ingénieurs et les bureaux d’études spécialisés.

Dans certains cas, l’architecte participe également à la recherche des entreprises qui interviendront sur le chantier (appel d’offres, négociation des contrats).

Le suivi et la coordination du chantier

Tout au long de la phase de construction ou de réhabilitation, l’architecte assure le suivi et la coordination du chantier. Il veille ainsi à la conformité du projet avec les plans, aux respects des délais et du budget fixé, ainsi qu’au respect des normes en vigueur (sécurité, environnement, accessibilité).

L’architecte est également responsable de la réception des travaux, c’est-à-dire de la vérification de leur conformité avec les exigences exprimées dans le contrat passé entre le client et les entreprises.

Les champs d’intervention de l’architecte

Le travail de l’architecte ne se limite pas à la création et au suivi de projets immobiliers. Il intervient également dans la réhabilitation et l’adaptation de bâtiments existants, qu’ils soient publics ou privés. Voici quelques exemples de domaines dans lesquels l’architecte peut exercer son savoir-faire.

Les édifices publics

L’aménagement et la réhabilitation d’édifices publics constituent une part importante du travail des architectes. Ils doivent prendre en compte les contraintes propres à ce type de projets (respect des normes d’accessibilité pour les personnes handicapées, intégration de dispositifs d’économie d’énergie, valorisation du patrimoine architectural…).

La construction de logements

Que ce soit pour la création de quartiers résidentiels ou la rénovation de logements anciens, l’architecte joue un rôle clé dans la conception et la réalisation de projets immobiliers destinés à l’habitation. Les objectifs sont multiples : confort des occupants, respect de l’environnement, optimisation des espaces, anticipation des évolutions démographiques…

Le développement durable

De plus en plus d’architectes se spécialisent dans la construction écologique, aussi appelée éco-construction. Leurs projets intègrent alors des dispositifs permettant de réduire l’impact environnemental du bâti (matériaux écologiques, techniques d’isolation performantes, recours aux énergies renouvelables…).

Beyond the ordinary, Architect.

Aménagement des paysages

Les architectes-paysagistes mettent leur expertise au service de l’aménagement et de la valorisation des espaces verts et paysagers. Ils interviennent notamment sur le design des parcs, jardins, places publiques, ou encore les abords des infrastructures routières. Ces professionnels tiennent compte des enjeux écologiques et sociétaux pour créer des lieux de vie agréables et conviviaux.

La formation d’architecte : une voie exigeante

Pour exercer le métier d’architecte, il est nécessaire d’être titulaire du Diplôme d’État d’Architecte (DEA), délivré à l’issue d’un cursus d’études long et sélectif. Les étudiants doivent ainsi intégrer une École Nationale Supérieure d’Architecture (ENSA) après un concours d’entrée, puis suivre un parcours de 5 années ponctuées de stages en agence et de projets individuels ou collectifs.

En fin de cursus, le futur architecte doit également présenter son Projet de Fin d’Études (PFE) devant un jury de professionnels. Ce travail repose généralement sur une réflexion approfondie autour d’un sujet choisi par l’étudiant et reflétant ses aspirations professionnelles.

Une fois diplômé, l’architecte peut choisir de se spécialiser dans un domaine précis, en obtenant par exemple une mention complémentaire en urbanisme ou en architecture du paysage. Il peut également poursuivre sa formation en intégrant un Master ou un Doctorat dans une discipline connexe.